Cabines et Suites

Derrière chaque porte se dévoile un univers raffiné, propre à la Belle Epoque, marié à un service digne d’un grand hôtel.

Les 5 suites et 18 cabines sont réparties entre les deux ponts. Elles sont desservies par de larges coursives où l’on s’installe le soir pour lire et siroter une décoction d’hibiscus. Chaque cabine porte un nom attaché à l’histoire de l’Egypte. Sur le pont supérieur, les suites Agatha Christie et Lady Duff Gordon, situées à la proue, offrent une vue saisissante sur le fleuve. A la poupe, Aïda et la Reine Victoria ferment la marche, dans un écrin de rondeurs. Boiseries chaleureuses, lits dorés ou cuivrés, mobilier classique et beau parquet blond confèrent à l’ensemble un charme d’époque. Il transparaît dans le moindre détail, jusqu’à la robinetterie. La décoration a été cependant allégée et rehaussée de tissus aux couleurs pimpantes (fuschia, orange, absinthe). Chaque chambre est climatisée.

 

Toutes les cabines ont gardé leur caractère d’époque tout en offrant des prestations dignes d’une véritable chambre d’hôtel : salle de bain avec baignoire ou douche, toilettes, air conditionné.

 

Tarifs et réservations


Découvrez votre voyage en Egypte avec avec Voyageurs du Monde

Agatha
Suite Agatha Christie

C’est à bord de ce bateau, sur lequel elle accompagnait son mari archéologue en 1933, que la reine de l’intrigue trouva l’inspiration de Mort sur le Nil. Située à la proue et à tribord du pont supérieur,  cette suite offre une vue panoramique sur le Nil, grâce à ses grandes baies vitrées.  Elle comprend deux lits (twin).

Duff
Suite Lady Duff Gordon

A bâbord de la proue, sur le pont supérieur, la suite Lady Duff Gordon,  auteure d’écrits ethnographiques majeurs sur les communautés paysannes de Haute Egypte, offre une vue panoramique sur le fleuve. Elle est équipée de deux lits (twin)

Hercule
Hercule Poirot

Située sur le pont supérieur, à tribord, la cabine Hercule Poirot, hommage au célèbre détective d’Agatha Christie, est équipée d’un lit double. L’atmosphère est  raffinée et douillette grâce aux boiseries et aux couleurs chatoyantes des tissus et du mobilier. Ses deux fenêtres  donnent sur la coursive et le Nil.

Steam Ship Sudan - Croisiere sur le Nil - Egypte
Gustave Flaubert

L’auteur de Madame Bovary a 28 ans lorsqu’il entreprend un voyage à travers l’Egypte avec son ami Maxime Du Camp. Il restera profondément marqué par les paysages et les couleurs que l’on observe depuis cette cabine double qui porte son nom.

Heredote
Hérodote

Historien, géographe, Hérodote visite l’Egypte à la fin du Vème siècle. Il retrace cette expérience dans son œuvre Histoires, et décrit le pays avec une formule restée célèbre «  L’Egypte est un don du Nil ». Cabine twin, située à tribord, pont supérieur.

Vinant
Vivant Denon

Diplomate, écrivain et muséologue, cet égyptologue français accompagna Bonaparte dans sa campagne d’Egypte en 1798. Il en rapporta pas moins de 400 croquis, inspirés par les rives du fleuve que l’on observe depuis cette cabine twin.

Yacoubian
Yacoubian

Un hommage à l’immeuble du même nom, livre de Alaa El Aswany qui raconte si bien le Caire et les Egyptiens. A lire depuis cette cabine double située à tribord, pont supérieur

Farouk
Le Roi Farouk

Située à bâbord du pont supérieur, cette cabine double fait référence au dernier roi d’Egypte, signataire de l’indépendance du pays, qui régna sur le pays de 1935 à 1952. On profite de cette cabine royale, sur le pont supérieur, à bâbord

Auguste
Mariette Pacha

En 1858, Auguste Mariette, archéologue français reçoit le titre de pacha notamment pour son engagement sur la préservation du patrimoine égyptien. Il dirige la restauration des sites de Karnak, Luxor, Philae que l’on observera au cours du voyage. Cabine double, à tribord, pont supérieur.

Gerard
Gérard de Nerval

Passionné d’Orient, le poète français découvre le Caire en 1843. L’Egypte est pour lui, un échappatoire à la folie. Source inépuisable d’inspiration, il se lie au pays et à son peuple rêveur. Cabine double située à bâbord, pont supérieur.

Ferdinand
Ferdinand De Lesseps

Consul du Caire dès 1933, Ferdinand de Lesseps dirigea la percée du Canal de Suez, inauguré en 1869. Un évènement qui favorisa le développement des croisières sur le Nil.  Il donne son nom à cette cabine située à  tribord du pont supérieur.

David
David Roberts

Peintre écossais, David Roberts entreprend en 1838 de remonter le Nil jusqu’à Abu Simbel. Il ramène de son périple un important travail de lithographies sur les temples.  Cabine twin, située à bâbord et à l’arrière du  pont supérieur.

Cook
John Mason Cook

Fils de Thomas Cook, John Mason travaille aux cotés de son père dès 1860 au développement des croisières sur le Nil. Une cabine à son nom avait logiquement sa place à bord. Située à l’arrière tribord du pont supérieur, elle est équipée de deux lits ( twin).

Alexandre
Alexandre le Grand

Conquérant mythique considéré en Egypte comme le fils du dieu Amon, proclamé pharaon, Alexandre le Grand donne son nom à la cabine 14 ( le bateau ne compte pas de n°13) cabine twin, située à bâbord et  l’arrière du pont supérieur.

Inconnu
Le vénitien inconnu

Clin d’œil au premier voyageur européen à avoir mentionné l’existence de Karnak en 1589, cette cabine twin est située à l’arrière et à tribord du pont supérieur.

Howard
Howard Carter

C’est à cet archéologue britannique que l’on doit la découverte de la tombe de Toutankhamon, dans la vallée des Rois. Emotion moindre mais garantie à la découverte de la cabine twin qui porte son nom, située à l’arrière du pont supérieur.

Victoria
Reine Victoria

La régente de l’empire britannique qui prit le contrôle de l’Egypte à la fin du XIXe siècle donne son nom à cette suite située à la poupe du bateau, sur le pont supérieur. Toute en rondeur, entièrement vitrée, elle laisse filer le Nil et ses rives dans le sillage du navire.

Aida
Aïda

Personnage de l’opéra de Verdi composé en 1871 pour célébrer l’ouverture du canal de Suez et de l’Opéra du Caire, Aïda est une esclave éthiopienne. Le Steam Ship Sudan lui offre cette suite twin située à la poupe bâbord du bateau, aux premières loges du Nil

Oum
Oum Kalsoum

Au niveau inférieur, sur le pont principal, toute la proue est occupée par une suite à l’ambiance feutrée, un hymne à la voix de velours de l’Egypte : Oum Kalsoum,  toujours considérée, plus de trente ans après sa disparition comme la plus grande chanteuse du monde arabe.

Champollion
Jean-François Champollion

Passionné d’Egypte dès son plus jeune âge, Champollion propose en 1809 une théorie sur l’écriture égyptienne. Quelques années plus tard, il perce définitivement le mystère des hiéroglyphes. Cette cabine twin est située à tribord, à l’avant du pont principal.

Naguib
Naguib Mahfouz

Prix Nobel de littérature, l’écrivain égyptien Naguib Mahfouz n’a pas son pareil pour romancer la grande fresque historique de l’Egypte et partager la vie de quartier du Caire. Des moments de lecture  à savourer dans cette cabine twin, située à l’avant et à bâbord du pont principal.

Samuel
Samuel Shepheard

Le britannique Samuel Shepheard fût l’un des pionniers du tourisme égyptien. On lui doit notamment le célèbre hôtel du Caire qui porte son nom, construit en 1841. Cette cabine double est située à tribord, à l’avant du pont principal.

Geoffroy
Geoffroy Saint Hilaire

Ce naturaliste français accompagna Napoléon dans sa campagne d’Egypte en 1798. Il contribua à fonder l’institut des sciences et des arts du Caire et rapatria en France les richesses scientifiques découvertes en Egypte. La cabine double à son nom est située à l’avant et à bâbord du pont principal.